La pensée africaine, indispensable pensée. Les Ateliers de la pensée de Dakar

La pensée africaine, indispensable pensée. Les Ateliers de la pensée de Dakar On veut saluer ici une initiative à la fois majeure et singulière, dont l’existence est décisive pour tous, mais notamment pour nous, Européens. Nous, pris globalement, par ankylose culturelle ou routine intellectuelle mais surtout inertie ethnocentriste, sous-estimons gravement l’intensité et la vivacité, en un seul mot la puissance, de la pensée produite par l’Afrique et sa diaspora : une pensée décisive pour réfléchir, non seulement l’Afrique, ou encore la relation entre l’Europe et l’Afrique, mais le monde.

Afroscreen

15.11.2022 | par Jacques Lemière

Les processus socio-historiques à l'œuvre dans les arts contemporains africains

Les processus socio-historiques à l'œuvre dans les arts contemporains africains Les arts africains contemporains sont le produit d'un processus sociohistorique, dont il faut tenir compte de la dynamique. S'il est vrai que la globalisation, caractéristique principale de notre époque, n'est pas un phénomène exclusif du XXème siècle ou du 21ème siècle, mais que celle-ci apparaît à chaque fois que la technique permet une invention qui donne lieu à de nouvelles possibilités de relations et de sociétés, nous devons admettre que sous sa nouvelle formule, la globalisation a apporté des bouleversements qui ont modifié notre conception du monde ainsi que la manière dont il faut le construire.

À lire

12.08.2010 | par Boubacar Traoré

Le Cine-Banlieue de Dakar: des Jeunes Créent un Cineclub à Pikine

Le Cine-Banlieue de Dakar: des Jeunes Créent un Cineclub à Pikine Au but des années 50, la ville de Dakar souffre de surpopulation. L’Etat colonial décide de déplacer les familles des quartiers populaires de Dakar: il s’agit alors de véritables "déguerpissements" dans le cadre des projets d’aménagement urbain. On crée le Département de Pikine qui regroupe "tous les exclus de Dakar". On y compte aujourd’hui près d’un million d’habitants: on parle de "Pikine-Pékin".

Afroscreen

14.04.2010 | par Rosa Spaliviero