La pensée africaine, indispensable pensée. Les Ateliers de la pensée de Dakar

La pensée africaine, indispensable pensée. Les Ateliers de la pensée de Dakar On veut saluer ici une initiative à la fois majeure et singulière, dont l’existence est décisive pour tous, mais notamment pour nous, Européens. Nous, pris globalement, par ankylose culturelle ou routine intellectuelle mais surtout inertie ethnocentriste, sous-estimons gravement l’intensité et la vivacité, en un seul mot la puissance, de la pensée produite par l’Afrique et sa diaspora : une pensée décisive pour réfléchir, non seulement l’Afrique, ou encore la relation entre l’Europe et l’Afrique, mais le monde.

Afroscreen

15.11.2022 | par Jacques Lemière

La Charte du Manden

La Charte du Manden Les chasseurs déclarent : Toute vie (humaine) est une vie. Il est vrai qu’une vie apparaît à l’existence avant une autre vie, Mais une vie n’est pas plus « ancienne », plus respectable qu’une autre vie, De même qu’une vie n’est pas supérieure à une autre vie.

Mukanda

14.02.2022 | par Youssouf Tata Cissé

Quelle place pour l’Afrique sur la scène artistique portugaise? (2015)

Quelle place pour l’Afrique sur la scène artistique portugaise? (2015) Je ne crois pas qu’on puisse véritablement parler de scène artistique africaine au Portugal. Il y a quelques manifestations, initiées principalement par des opérateurs culturels portugais (et quelques Africains, principalement angolais) dans la musique, les arts plastiques, le théâtre, mais on ne peut pas dire que ces initiatives isolées forment une » scène artistique « . L’apparition de ces arts s’est faite assez récemment, avec un grand retard par rapport à d’autres pays. Dans les années 1980, il y eu une grande amnésie, on ne parlait presque pas de l’Afrique, on était encore dans les suites de la décolonisation.

Tête-à-tête

25.11.2021 | par Maud de la Chapelle et Marta Lança

“C’est du chinois”

“C’est du chinois” Il semblerait que l’époque où le cantonais était considéré comme le “chinois” et Macao comme le représentant culturel de la Chine des sinologues portugais soit bel et bien révolue. Mais, quand on y pense, recentrer la sinologie portugaise sur son ancienne colonie ainsi que sur le cantonais ne serait-il pas justement la chance à saisir par cette sinologie pour s’octroyer de par la spécificité et l’originalité de son point de vue une place de luxe au sein du monde littéraire et académique actuel ?

À lire

15.11.2020 | par Cheong Kin Man et Mathilde Denison

Le racisme commence-t-il là où s'arrête la culture ?

Le racisme commence-t-il là où s'arrête la culture ? De toutes les anciennes puissances coloniales, le Portugal est un des pays où le débat sur le racisme reste des plus flous : il repose sur une chimère historique dont fait partie le luso-tropicalisme, théorie qui avance que le colonialisme portugais, comparé au reste des violations coloniales, aurait été le plus généreux et le moins violent. Cette prémisse solide d'une fourberie historique, minée d'hypocrisie et de cynisme politiques, gagna au fur et à mesure en sédimentation idéologique, rendant difficile un débat sérieux et frontal sur le racisme. Au Portugal, le racisme et sa négation sont structurels dans la confrontation idéologique sur la place de la différence dans une société potentiellement et structurellement raciste, car structurellement et historiquement coloniale.

À lire

29.01.2015 | par Mamadou Ba

Les histoires que nous nous racontons à nous-mêmes

Les histoires que nous nous racontons à nous-mêmes Des musées qui traitent d’histoires de vie, d’évènements politiques, de traumatismes, de conflits, de haines, du « nous » et « les autres », des personnes. Je les visite toujours avec la curiosité excessive de voir s’ils ont accepté le défi et de quelle manière il le traite.

Je vais visiter

14.05.2012 | par Maria Vlachou