"Faustin Linyekula, la danse, l'Europe et l'Afrique", de Marie-Valentine Chaudon

"Faustin Linyekula, la danse, l'Europe et l'Afrique", de Marie-Valentine Chaudon Cette séquence inaugurale expose tout le mystère du ballet : cette « création du monde » qui n'a cessé d'intriguer l'humanité. La philosophie, les religions, les sciences ont tenté d'apporter leur réponse. Les artistes aussi.

13.07.2012 | par Marie-Valentine Chaudon

PROJECTION: Margem Atlântica 58’ film documentaire de Ariel de Bigault | Paris

PROJECTION: Margem Atlântica 58’ film documentaire de Ariel de Bigault | Paris À Lisbonne, port atlantique aux confins de l'Europe, autrefois capitale d'un Empire qui s'étendait sur cinq continents, des auteurs, des acteurs, des musiciens projettent leurs imaginaires au-delà des mers. Mariza, José Eduardo Agualusa, João Afonso, Amélia Muge, Zézé Hurst, Ângelo Torres, Kalaf Ângelo sont nés en Afrique dans des familles d'origines portugaises, angolaises, mozambicaines, santoméennes, guinéennes.

22.06.2012 | par Ariel de Bigault

SALMA NOVA, Music Master (Liban)

SALMA NOVA, Music Master (Liban) DOM Disques s’est fait une spécialité de distribuer en France des disques produits par des petits labels de divers pays de Méditerranée et d’ailleurs, et dont certains sont des pépites, comme nous avons déjà eu l’occasion de vous en faire partager dans cette chronique Muzzika! Et voilà que nous arrive du Liban un disque délicieux: disque de bossa nova brésilienne... chantée en arabe libanais, d'une jolie voix douce, tout à fait dans l'esprit brésilien: nous avons adoré !

10.05.2012 | par Nadia Khouri-Dagher

L’Afrique encore à l’honneur pour le Festival Babel Méd Music de Marseille

L’Afrique encore à l’honneur pour le Festival Babel Méd Music de Marseille Le festival Babel Méd Music de Marseille, qui pendant trois jours, du 29 au 31 mars, offrait trente concerts de musiques du monde à quelque 15 000 spectateurs, a encore mis l’Afrique et le monde afro-caribéen à l’honneur, avec près de la moitié des artistes et groupes programmés. Hommage aux stars confirmées que sont Mory Kanté (Guinée) et Bonga (Angola), mais aussi et surtout, car telle est la vocation de ce festival qui se double d’un salon professionnel, cette 8e édition a encore permis la découverte d’une pléiade de talents émergents, venus du nord au sud du continent et des îles. Une fois de plus, Marseille confirme sa vocation de porte de l’Afrique... musicale !

09.05.2012 | par Nadia Khouri-Dagher

"Repressão – Rap, Ruas e Resistência", disque de Chullage

"Repressão – Rap, Ruas e Resistência", disque de Chullage Sept ans sans un lancement officiel mais avec beaucoup d’apprentissage, beaucoup de lutte et beaucoup de musique avec différentes personnes qui m’ont enrichi. Je lance ce nouveau disque motivé par ceux qui, en me rencontrant dans les quartiers, les rues, les transports publiques, sur les réseaux sociaux, m’ont demandé plus de musique. Motivé par ma faim de micro. Plus que tout, motivé par l’état actuel des choses et le manque d’engouement de l’Etat. Motivé par la résistance et la pression que nous devons mettre dans les rues, les journaux, sur les écrans à travers la musique, les arts virtuels et la guérilla.

04.04.2012 | par Luca Fazzini

Mamadou Sene Bhour Guewel do Senegal para Cabo Verde

Mamadou Sene Bhour Guewel do Senegal para Cabo Verde A sonoridade única da banda continua enraizada no intercâmbio musical de fusão histórica entre Cabo Verde e Senegal e na exploração de novos horizontes, com um som cada vez mais influenciado pelo afro-jazz, por vezes prestando homenagem à mazurka caboverdiana, mas ancorado nos ritmos quentes do Senegal e na tradição griot. Cantando em wolof e crioulo numa voz peculiar, Mamadou dá cor à música acústica de fusão com letras que contam histórias, como um griot canta o passado. Como dizia a avó N’Gom, “uma canção que não conta uma história, que não transmite conhecimento e amor não é uma canção, é uma brincadeira”.

21.03.2011 | par Pedro F Marcelino

KUDURO, la batida de Luanda

KUDURO, la batida de Luanda Le kuduro est créé et produit dans les quartiers populaires de Luanda, les "musseques" de Luanda, et se propage très rapidement au travers des "Kandongueiros", véhicules de transport collectif de Luanda. Chaque jour apparaissent de nouvelles musiques qui alimentent le vocabulaire de Luanda de nouvelles expressions, de nouveaux rythmes, de nouveaux sons et de nouveaux pas. Cette création frénétique de langages urbains occupe une place importante dans la société angolaise actuelle, notamment chez les plus jeunes.

06.06.2010 | par Francisca Bagulho