"Les «faits» d’abord ne sont pas seulement rares et d’une très grande rareté."

"Les «faits» d’abord ne sont pas seulement rares et d’une très grande rareté." Une histoire bâtie dans le sang, mais aussi dans un combat continu et finalement victorieux contre la barbarie de la dépossession esclavagiste et coloniale. Une histoire qui témoigne, à travers la très longue durée, de la vitalité inextinguible de la Sagrada Esperança (Agostinho Neto).

02.02.2016 | par Elikia M'Bokolo

Le héros insolent

Le héros insolent Henrique Luaty da Silva Beirão, 33 ans, est l'improbable héros d'un mouvement de démocratisation qui grandit chaque jour, et empêche le président angolais José Eduardo dos Santos de trouver le sommeil. Étendu sur une chambre d'hôpital-prison à Luanda, en grève de la faim, Luaty Beirão est en train de changer le cours de l'histoire de l'Angola.

26.10.2015 | par José Eduardo Agualusa

Faire palabrer nos imaginaires…

Faire palabrer nos imaginaires… Au cours du dernier siècle – et surtout depuis la fin de la Guerre froide – le monde a changé comme peut-être jamais avant au cours de l’histoire humaine. Il en est de même de l’Afrique. Loin d’être le village continental que l’on se plaît à imaginer, elle s’est littéralement atomisée. Ses Etats se tournent le dos et ses populations ont, pour des raisons pratiques, le plus grand mal à se rencontrer. Il faut en prendre acte. La meilleure façon de forcer les portes de l’avenir, c’est de faire au moins palabrer nos imaginaires.

20.01.2011 | par Boubacar Boris Diop

Mundial «Africain» : le grand malentendu

Mundial «Africain» : le grand malentendu On peut pourtant être sûr, en attendant, que chaque fois que l’Algérie, le Cameroun, le Ghana, la Côte-D’ivoire et le Nigeria descendront sur la pelouse de Soccer City ou de Peter Mokaba Stadium, le public va les soutenir par un fraternel et tonitruant concert de vuvuzelas. Double jeu? Non: plutôt, semble-t-il, la schizophrénie d’une société profondément fracturée pendant si longtemps...

14.06.2010 | par Boubacar Boris Diop

Art contemporain d'Afrique : négocier les conditions de la reconnaissance entretien de Vivian Paulissen avec Achille Mbembe

Art contemporain d'Afrique : négocier les conditions de la reconnaissance entretien de Vivian Paulissen avec Achille Mbembe Je déteste l'idée qui fait de la vie en Afrique un simple dépouillement : celle d'un estomac vide et d'un corps nu attendant d'être nourri, vêtu, soigné ou logé. C'est une conception ancrée dans l'idéologie et la pratique du "développement", allant complètement à l'encontre de l'expérience personnelle quotidienne des gens avec le monde immatériel de l'esprit, en particulier lorsqu'elle se manifeste dans des conditions de précarité extrême et d'incertitude radicale. Ce genre de violence métaphysique et ontologique a longtemps été un aspect fondamental de la fiction du développement que l'Occident cherche à imposer à ceux qu'il a colonisés. Nous devons nous y opposer et résister à de telles formes sournoises de déshumanisation.

09.06.2010 | par Achille Mbembe

Lily sur la plage

Lily va à l’église, elle prie tant qu’elle peut, puis elle se demande quand donc ce p*** de Jésus va se décider à venir frapper à sa porte : toc toc toc...

12.04.2010 | par Barthélémy Toguo